Mais qui est ce Max Havelaar?

Dans un roman, Max Havelaar est un fonctionnaire colonial qui dénonce les abus commis par ses supérieurs et remet en question le système colonial.
Un roman comme point de départ
Max Havelaar est le héros d'un roman paru en 1860 sous le titre «Max Havelaar ou les ventes de café de la Compagnie commerciale des Pays-Bas».

Ce livre raconte l'histoire du fonctionnaire colonial néerlandais Max Havelaar qui, en faisant part à ses supérieurs des abus commis par le régent local qui opprimait et exploitait la population, remet en question le système colonial.
En fait, une autobiographie
Mais le clou de l'histoire est que l'auteur néerlandais, Eduard Douwes Dekker, a publié cet ouvrage sous le pseudonyme de Multatuli dans lequel il décrit en fait sa propre carrière de fonctionnaire au travers du personnage Max Havelaar.

Vers la fin du livre, l'auteur accuse avec véhémence les agissements abusifs de l'administration coloniale autoritaire et incompétente qui ne peut être contrôlée par la mère patrie.
Exploitation de la popularité
Ce livre et son héros, Max Havelaar, sont très populaires aux Pays-Bas.

Il suffit de lire ce livre pour comprendre pourquoi les fondateurs de nombreuses organisations du commerce équitable ont pensé que le nom Max Havelaar leur irait bien.

Plus des sujets sur Max Havelaar