Querelles sur la chanson «Happy Birthday»

Autour de la chanson «Happy Birthday», une discussion animée a éclaté - entre deux sœurs et un grand éditeur musical.
Tout le monde connaît la chanson «Happy Birthday», mais sans doute moins la bataille juridique à laquelle elle est liée. Tout commença pourtant si bien: par une chanson enfantine écrite par deux sœurs américaines. La mélodie fut composée en 1883 par l’institutrice Mildred Hill et le texte écrit par sa sœur Patty, qui était à la même époque directrice d’un jardin d’enfants. Leur objectif était de composer une chanson de bienvenue, puisque le texte disait: «Good Morning to All» (Bonjour à tous).
Plus tard, il s’avéra qu’il existait déjà des chansons similaires antérieures comme «Happy Greetings to All» ou «A Happy New Year to You All». Mais les enfants de la maternelle aimaient la version des sœurs Hill, chantaient «Good Morning to All» et ne changeaient le texte spontanément qu’à l’occasion des anniversaires, où il devenait «Happy Birthday to You». Plus tard, la version Happy Birthday passa sous la protection du droit d’auteur d’un éditeur musical. Toute diffusion publique de la chanson fut interdite à la télévision, au cinéma, à la radio, dans les lieux publics, et même dans les rassemblements de personnes, à moins de payer une redevance.Plus tard, il s’avéra qu’il existait déjà des chansons similaires antérieures comme «Happy Greetings to All» ou «A Happy New Year to You All». Mais les enfants de la maternelle aimaient la version des sœurs Hill, chantaient «Good Morning to All» et ne changeaient le texte spontanément qu’à l’occasion des anniversaires, où il devenait «Happy Birthday to You». Plus tard, la version Happy Birthday passa sous la protection du droit d’auteur d’un éditeur musical. Toute diffusion publique de la chanson fut interdite à la télévision, au cinéma, à la radio, dans les lieux publics, et même dans les rassemblements de personnes, à moins de payer une redevance.
Heureusement, un juge se souvint en 2015 que le texte était celui des enfants de la maternelle et la mélodie de Mildred Hill et supprima le droit d’auteur. La chanson existe aujourd’hui en 18 langues.

Autres sujets intéressants sur les anniversaires